Un rescapé de la Shoah raconte trois ans d’enfer dans les camps.

A 9 ans, Victor Pérahia a été arrêté dans une rafle à Saint-Nazaire le 15 juillet 1942, puis déporté avec sa mère. Tous deux ont survécu. Mais son père est décédé à Auschwitz. Après 40 ans de silence, il témoigne pour «sensibiliser les jeunes contre les dangers que représentent le racisme et l’antisémitisme» et pour son devoir de mémoire. Ce lundi, il a raconté sa vie dans les camps à une centaine de collégiens et lycéens de Paimbœuf. Un témoignage émouvant et rare. Ils ne sont plus qu’une quarantaine de rescapés des camps à témoigner aujourd’hui en France.

Vous pouvez aller voir son témoignage à l’adresse suivante:

http://videos.ouest-france.fr/video/20b186a744as.html