Les films en projection de la 5ème Semaine de la Mémoire

 

Depuis 2011, un prix cinéma a vu le jour au cinéma, en partenairariat   avec des Sentiers de  de La Mémoire. Cette année (2015), ce prix mémoire cinéma à été pour la première fois intégré au programme de La semaine de la mémoire.  Ce  concours 5 des films projetés au cinéma Le Long Court

 

 Les films projetés au cinéma Le Long-Court de Coutances :  http://www.lelongcourt.fr/

– La Duchesse de Varsovie :  : projeté le lundi 2 mars, en présence du réalisateur.

Synopsis : Valentin, la trentaine, est un jeune peintre enfermé dans un monde imaginaire qui n’arrive plus à aimer. Ses retrouvailles avec sa grand-mère Nina sont l’occasion de lever le voile sur le passé qu’elle a toujours caché. Nina finit par accepter de lui en parler et Valentin, libéré, va enfin pouvoir recommencer à peindre.

 

 – Cours sans te retourner :  projeté le lundi 2 mars et mardi 3 mars

Synopsis : Srulik, un jeune garçon juif polonais réussit à s’enfuir du Ghetto de Varsovie. Il se cache dans la forêt, puis trouve refuge chez Magda, une jeune femme catholique. Magda étant surveillée par les Allemands, il doit la quitter et va de ferme en ferme chercher du travail pour se nourrir. Pour survivre il doit oublier son nom et cacher qu’il est juif.

Les Femmes de Visegrad :  projeté le vendredi 6 mars
Synopsis : Après de magnifiques vacances d’été dans un village de Bosnie, Kym, une touriste australienne, découvre que ce lieu a connu de tragiques événements au moment de la guerre de Bosnie. Touchée, elle ne peut oublier et décide de retourner sur les lieux pour lever le silence.

Les Héritiers : projeté le 27 février

Synopsis :  D’après une histoire vraie. Lycée Léon Blum de Créteil, une prof décide de faire passer un concours national d’Histoire à sa classe de seconde la plus faible. Cette rencontre va les transformer.

 

Elle s’appelait Sarah : projeté le lundi 2 mars 2015 Julia Jarmond, journaliste américaine installée en France depuis 20 ans, enquête sur l’épisode douloureux du Vel d’Hiv.
En remontant les faits, son chemin croise celui de Sarah, une petite fille qui avait 10 ans en juillet 1942. Ce qui n’était que le sujet d’un article devient alors, pour Julia, un enjeu personnel, dévoilant un mystère familial.

L’Image Manquante :  projeté le lundi et mardi 4 mars

Synopsis : Rithy Panh utilise des figurines d’argile et des images d’archives pour recréer les atrocités des Khmers rouges commis entre 1975 et 1979 au Cambodge.